L'impression numérique

L'impression numérique est une désignation qui recouvre toutes les méthodes qui remplacent l’étape traditionnelle de prépresse au cours de laquelle des formes physiques comme des cylindres ou des plaques sont créées pour réaliser des impressions multiples. Il existe des différences entre les technologies d’imagerie directe et des technologies sans original. Ce qu’elles ont en commun, c’est que la copie ou la forme d’impression est créée dans l’unité d’impression. L’impression numérique proprement dite, cependant, n’est réalisée que lorsqu’un fichier numérique remplace la forme d’impression physique et devient l’original qui permet d’imprimer des données variables.

L’imagerie directe d’un original, film ou plaque dans l’unité d’impression

La majorité des moteurs d’impression travaillent avec un original ré-imageable directement depuis des fichiers numériques, non pas pour chaque rotation du cylindre d’impression mais pour chaque nouveau tirage. Comme les données ne varient pas au cours du tirage, il ne s’agit pas à proprement parlé d’impression numérique. Cette technologie sert surtout à des tirages répétitifs, courts ou moyens, où l’avantage tient à la rapidité de mise en route de la machine. Les systèmes d’encrage sont semblables à ceux des méthodes d’impression offset classiques. Par conséquent, les exigences en matière de caractéristiques de surface du carton sont à peu près les mêmes que celles de l’impression offset classique.

Les systèmes d’impression sans impact

Avec ces unités d’impression, l’original est véritablement le fichier numérique et l’image est créée et positionnée à la demande pour chaque feuille ou rotation. Ces systèmes utilisent généralement des toners en poudre ou liquides, l’électrophotographie ou les jets d’encre à goutte à la demande. Leurs systèmes d’encrage sont très différents de ceux des presses classiques et ils exigent des cartons de comportement différent.

Certaines méthodes d'impression sans impact existent déjà depuis des années. Les plus utilisées sont l'électrophotographie avec une poudre de toner, la thermographie et le jet d'encre sous sa forme la plus simple. Le développement de l'informatique, des nouveaux périphériques d’imagerie et des têtes à jet d'encre mieux conçues ont fait progresser la qualité et la vitesse. Ces améliorations ont permis de passer de l'impression de bureau à la production industrielle. L'introduction de toner liquide en électrophotographie et d'encres résistantes aux UV pour le jet d'encre ont apporté des avantages supplémentaires de qualité et de nouvelles applications.

Le carton dans l'impression numérique

En raison de la multitude de technologies d'impression, il est difficile de donner des conseils précis. Pour toutes les méthodes utilisant des charges électriques, il faut maîtriser le taux d'humidité du support, car il est prouvé qu'un faible taux d’humidité donne de meilleurs résultats. Pour les toners liquides et les encres liquides, la chimie de surface et la porosité jouent un rôle important pour obtenir une reproduction d'image bien nette et une bonne adhérence de l'encre.

Pour les applications comme les affiches, les cartes et les couvertures en faible quantité, le carton est très souvent utilisé à l’aide d’équipements très divers. La régularité de l'épaisseur est importante pour l’alimentation correcte des feuilles, ainsi que pour un dépôt homogène de l'encre et du toner. Un trajet tortueux des feuilles dans la machine et certains équipements de finition ou de transformation peuvent limiter l’utilisation d’un carton rigide.

 


L'impression à jet d'encre grand format est largement utilisée pour la PLV.

 

 


Trois types principaux d´éjection du jet d´encre, soit directement, à travers des cristaux piézoélectriques, ou indirectement par pression acoustique.

 

 

Contact

Iggesund Paperboard
825 80 Iggesund
Sweden

+46 650 - 280 00
info@iggesund.com

Connect with Iggesund

  • Holmen.com
  • Cookies
  • MyPages
  • Imprimer

© Iggesund 2016