Contrecollage du carton

Les cartons standards sont produits dans une gamme limitée d’épaisseurs pour des raisons d’efficacité de la machine à carton. On peut pourtant élargir considérablement les gammes d’épaisseur et de rigidité en combinant deux feuilles de carton (ou plus) pour former des produits aux faces semblables, dotés de la même surface d’impression lisse et blanche sur les deux côtés. Les nombreuses matières premières disponibles permettent d’obtenir d’innombrables combinaisons différentes répondant à toutes sortes de besoins des clients. Le carton contrecollé offre de bonnes qualités de rigidité et de lissé, qui, alliées à son attrait visuel, attirent l’attention des consommateurs dans les magasins.

Lisse et plat, le carton contrecollé possède une bonne cohésion interne et une bonne adhésion. Sa rigidité et son aptitude à la transformation en font un matériau tout indiqué pour les emballages de produits coûteux et de luxe. Les emballages qui doivent entrer en contact direct avec les aliments se conçoivent et se choisissent en fonction de l’usage particulier auquel on le destine.

Évaluation du contrecollage

L’évaluation se fait surtout hors-ligne. Il s’agit de déterminer et noter si:
• la colle couvre toute la bande
• la colle fait adhérer les bandes après séchage
• les feuilles sont planes et sans tuilage
• il n’y a pas de dommages en surface  (par ex. enfoncements)
• il n’y a pas de poussière visible ni de particules détachées qui pourraient gêner l’opération de transformation.

 

 

 

 

7. Dévidoir

La machine de contrecollage est munie de quatre dévidoirs.

8. Séchage

Des sécheurs aux IR (infrarouges) contrôlent la planéité des feuilles.

9. Collage

Des adhésifs à base d’eau servent à coller les bandes de carton.

10. Pressage

Après l’encollage, les bandes sont pressées l’une contre l’autre.

11. Découpe et empilage

Le carton collé est mis au format et empilé sur des palettes en ligne.

Évaluation de l’enduction par extrusion et du contrecollage

Ce processus est soumis à un contrôle et une surveillance continue du poids de l’enduction, de sa répartition, de son épaisseur et de son humidité.

Les propriétés suivantes sont mesurées hors machine:
• pouvoir adhésif
• lissé de surface (recto, verso)
• brillance de surface (face traitée)
• micro-trous
• planéité de la feuille
• thermoscellage (s’il y a lieu)
• neutralité aux arômes et aux odeurs
• défauts de surface
• cloquage (s’il y a lieu).

Les opérations de transformation en pratique

Les opérations d’impression, de découpe, de rainage, de collage et de scellage demandent des réglages et la mise en œuvre de techniques légèrement différentes pour des produits enduits et contrecollés. Ces opérations, parfaitement maîtrisées, ne posent aucun problème pratique.

L’emploi d’encres d’impression à faible odeur et la ventilation systématique des palettes sont des précautions à prendre pour prévenir l’absorption d’arômes par le revêtement plastique. Il est essentiel de suivre les recommandations des fabricants d’encre.

Le succès de la transformation dépend également d’une répartition uniforme de l’enduction. Pour les produits contrecollés et extrudés, les particularités suivantes sont à prendre en compte:

 

Opération de transformation
  Particularités liées aux produits enduits ou contrecollés par extrusion
Impression
  Une surface plastifiée doit subir un traitement corona avant impression pour pouvoir la mouiller. En outre, parce que la surface n’est pas absorbante par nature, il faut utiliser des encres spéciales. Ces encres sont disponibles et elles peuvent aussi être utilisées sur les surfaces couchées /pigmentées.
Découpe et rainage
  Les produits enduits d’un plastique dur, comme le PET, se découpent de préférence du côté de la face plastifiée. En général, les enductions plastiques améliorent l’aptitude au rainage du fait d’un plus grand allongement à la rupture et le risque de casse au pli est moindre que pour le carton non plastifié.
Collage
  Le traitement corona améliore l’aptitude au scellage et permet de coller le carton enduit de PE sur une face à l’aide de colles émulsion.
Conditionnement  

Les problèmes de glisse des découpes doivent être étudiés, surtout si la face extérieure est en PE brillant. Les surfaces brillantes traitées corona ont tendance à se coller si elles ne sont pas protégées par une impression ou du vernis avec poudrage. La même tendance au blocage se manifeste dans certaines lignes d’emballage si le PE brillant non imprimé doit glisser sur des surfaces en acier poli. Le remède : du vernis et du poudrage aux points de contact.

 

Opération de transformation
  Particularités liées aux produits contrecollés à la colle
Impression
  Une impression à plat peut être rendue nécessaire du fait de la rigidité du support. Une enduction sur les deux faces donne un verso aussi lisse que le recto ; il y a risque de maculage.
Découpe et rainage
  Le rainage demande une attention toute particulière ; vu l’épaisseur des produits, un double rainage ou une coupe à mi-chair pourrait être nécessaire. La découpe et le rainage s’effectuent à pression plus élevée ; l’usure des outils sera plus prononcée.
Collage   Le collage s’effectue entre deux surfaces couchées. Il peut être légèrement différent d’un collage recto contre verso. La rigidité plus grande et des rainures différentes vont également donner naissance à des contraintes plus élevées au niveau du pli – il faudra alors prolonger la pression avant d’obtenir un collage correct.

Contact

Iggesund Paperboard
825 80 Iggesund
Sweden

+46 650 - 280 00
info@iggesund.com

Connect with Iggesund

  • Holmen.com
  • Cookies
  • MyPages
  • Imprimer

© Iggesund 2016