Le gaufrage et l'estampage en pratique

Le gaufrage et l'estampage en pratique


Le gaufrage et l'estampage peuvent être
réalisés sur le support vierge ou en
combinaison avec d'autres techniques.

Le gaufrage et l’estampage forment dans le carton des motifs en relief permanents et bien définis. Le gaufrage crée un motif saillant et l’estampage un motif en creux. Ces deux méthodes offrent un fantastique potentiel créatif. Elles peuvent s'appliquer à toute la surface du carton ou sur une zone précise.

L'opération de gaufrage et de d'estampage

Le gaufrage et l’estampage nécessitent une pression élevée pour obtenir une déformation précise et permanente du carton. L'outil consiste en une matrice et une contre-partie sur lesquelles le motif en relief et son image inversée sont respectivement gravés. 

L’amplitude du relief peut aller de 0,15 à 2,5 mm de hauteur ou de profondeur. Si les différences de niveau sont faibles, la machine pourra tourner plus vite et l'empilage des feuilles en sortie sera également plus facile.

 


Le principe du gaufrage/estampage. Cliquez pour agrandir.

 


La préparation de l'outil

L'outil doit être préparé spécialement pour chaque opération de gaufrage. Le type de carton, son épaisseur, ainsi que la forme et la profondeur du relief, sont très importants pour la construction de l'outil, ce qui signifie qu'il est très difficile de traiter différents supports avec le même outil.

 


Détails d'un outil de gaufrage.

 


Exemples de différentes configurations de 
gaufrage et estampage. Cliquez pour agrandir.

 

Pour obtenir les meilleurs résultats, nous vous recommandons de toujours donner à votre fabricant d'outil un échantillon du support que vous comptez utiliser. Lors de la fabrication d’un outil, on doit tenir compte de plusieurs facteurs. La longueur du tirage déterminera le choix du matériau de la matrice. La catégorie et le grammage du carton détermineront la conception de la contre-partie.

Le carton intérieur bois (FBB) est un peu plus compressible que le carton homogène blanchi (SBB) et il absorbera donc un peu de pression dans sa structure. La contre-partie doit compenser cela, et elle doit donc être bien adaptée à la compressibilité et l'épaisseur du support.

Nous vous recommandons donc d'acheter la contrepartie avec le bloc de gaufrage chez votre fabricant d'outil, plutôt que d'utiliser un matériau non professionnel (par ex. une contre-partie en carton ou une contrepartie moulée à partir d’une pâte à un ou deux composants). Une contrepartie inadaptée ne supportera que des tirages courts. Encore plus important, elle ne fournira pas la précision requise puisque vous ne pourrez pas l'ajuster correctement au carton utilisé.

 

Matériau Technique de production Durabilité Configuration
Laiton Gravage mécanique ++++ Multi-niveaux
Cuivre Gravage chimique +++ Principalement un seul niveau
Magnésium Gravage mécanique ++ Multi-niveaux limité
Magnésium Gravage chimique ++ Uniquement un seul niveau

Recommandations

On peut gaufrer ou estamper tous les types de carton, mais la construction et la composition de chacun posent des limites à la qualité des résultats potentiels. Pour réaliser une forme fidèle, précise et permanente à partir de l'outil, il faut utiliser un carton qui soit suffisamment résistant et rigide, mais aussi élastique. Le carton doit accepter un degré élevé d'élongation sans se fissurer, mais il doit également retenir une déformation permanente après l'opération, il doit donc avoir une bonne aptitude au formage. Pour éviter des craquelures de la surface, il est important que le couchage soit doté d'une élasticité élevée.

 

 

 

Plus les détails sont fins et plus le relief est profond, moins il existe de types de carton capables de répondre avec succès à ces exigences. Le carton fabriqué avec des fibres longues traitées par voie chimique satisfait à ces conditions. Un carton homogène blanchi donne les meilleurs résultats de relief profond, grâce à sa construction multijet et ses fibres longues et résistantes. La densité, la résistance et l'élongation du carton permettent d'obtenir des motifs complexes et de grandes déformations sans dommage visible. L'uniformité de la densité des différents jets fibreux contribue à la qualité du gaufrage. On obtiendra ainsi un relief permanent sans fissure.

Galbage et autres combinaisons

Le gaufrage et l’estampage sont souvent combinés avec d'autres méthodes créatives comme l'impression, le vernis ou le pelliculage. Dans ce cas, l'opération de gaufrage/estampage est la dernière à exécuter. Cependant, si le motif en relief doit être métallisé (marquage à chaud), il est préférable de réaliser ces deux opérations simultanément (dorure galbée) pour obtenir un repérage parfait entre le relief et la partie métallisée. La profondeur du relief peut alors aller de 0,25 à 0,60 mm.

 

 


Détails des outils et matériaux d'une
 opération de dorure galbée. 
Cliquez pour agrandir. 

Contact

Iggesund Paperboard
825 80 Iggesund
Sweden

+46 650 - 280 00
info@iggesund.com

Connect with Iggesund

  • Holmen.com
  • Cookies
  • MyPages
  • Imprimer

© Iggesund 2016