Informations Techniques Générales

À quels essais le carton est-il soumis? Quels règlements européens s’appliquent au carton? Sur quel type de palette le carton peut-il être livré? Les Informations techniques générales regroupent tout ce que les clients doivent savoir pour se faire une idée générale – des essais aux modes de livraison –, autant d’informations qui, en fin de compte, sont susceptibles d’intervenir dans le résultat final en termes de productivité et de fonctionnalité.

Ces informations comprennent notamment une synthèse des types de carton et des conseils sur la manutention et le stockage du carton avant son utilisation. Nous espérons que ces recommandations et conseils vous faciliteront la mise en œuvre de l’Invercote et de l’Incada.

Nous mettons progressivement en ligne sur www.iggesund.com les informations contenues dans l’Iggesund Anchor. Toutes les personnes à la recherche d’informations détaillées sur les aspects esthétiques du carton peuvent la consulter et y effectuer des recherches.

Informations Techniques Generales
- Manutention du carton
- Tolérances sur les formats et les bobines
- Raccords de bobines
- Palettes pour livraisons en formats
- Terminologie
- Méthodes d’essais
- Dispositions en matière de sécurité des produits

Manutention du carton

La manutention correcte du carton est un facteur déterminant de l’obtention de résultats optimaux à l’impression, la transformation et l’utilisation.

Pour atteindre cet objectif, Iggesund recommande les procédures suivantes aux imprimeurs, transformateurs et utilisateurs.

Recommandations aux imprimeurs/transformateurs

Avant l’impression

Le carton est identifié par un numéro de commande, ainsi que par le numéro de palette ou de bobine. Il est recommandé de noter ces numéros qui permettent d’identifier le carton à toutes les étapes de l’impression, de la transformation et de l’utilisation. Une autre méthode consiste à conserver les étiquettes d’origine jusqu’à la fin du travail. Si vous avez des doutes sur les performances du carton ou sa compatibilité avec votre application, nous vous prions de communiquer les informations appropriées accompagnées d’échantillons à Iggesund Paperboard.

Pendant l’impression/transformation

L’emballage étanche ne doit pas être retiré tant que le carton n’a pas atteint la température ambiante (atelier d’impression, etc.), voir tableau 1.

" Poids palette ou bobine (kg) Différences de temp. carton – atelier d’impression (temp. atelier d’impression environ 20°C)
  10°C 20°C 30°C
400 2 jours 2 jours 3 jours
800 2 jours 3 jours 4 jours
 1200 2 jours 4 jours 5 jours

 

Lorsqu’un carton froid est exposé à un environnement plus chaud, l’air qui l’entoure peut se refroidir sous son point de saturation (point de condensation), cette humidité étant alors absorbée par le carton. Le temps nécessaire pour parvenir à une température équilibrée varie en fonction de la différence de température et le poids du carton (sur palette ou bobine). Pour cette raison, ne retirez jamais l’emballage tant que le carton n’a pas atteint la température de l’atelier.

Une humidité relative de 45 à 60 % et une température de 20 à 23°C sont recommandées dans la salle d’impression/transformation afin d’éviter toute ondulation et/ou mauvais repérage.

L’augmentation de l’humidité du carton peut résulter de son exposition à un air très humide, par exemple, par temps pluvieux, ou de l’effet de condensation évoqué plus haut. En raison de cette humidité excessive, le carton peut manifester une tendance au tuilage au bord des feuilles ou rouler en forme de cuvette. Sur la presse offset, il peut en résulter un plissage du dos des feuilles, des défauts de repérage, des difficultés d’alimentation de la presse, une augmentation de la gâche et, plus généralement, une perte de productivité. De plus, un carton humide devient difficile à couper.

Le carton peut manifester une teneur en humidité insuffisante lorsque l’air ambiant auquel il est exposé est lui-même trop sec, comme par exemple, par temps très sec ou dans des bâtiments chauffés lorsque l’air extérieur est très sec et très froid. Un carton trop sec peut manifester une tendence à l’ondulation, rouler en forme de tuile et, de plus, devenir cassant. Il peut en résulter des problèmes d’alimentation de la presse et des difficultés de rainage.

Evitez tout contact ou tout frottement de la surface des cartons enduits/contrecollés. Ils pourraient endommager le traitement par décharge corona.

Après l’impression/transformation

Après l’impression, les feuilles doivent être replacées dans leur emballage étanche d’origine.

Il est essentiel de réemballer le carton pour éviter des erreurs de repérage lorsque l’impression s’effectue en deux ou plusieurs passages. Cette opération garantit également un repérage correct entre l’impression et les étapes suivantes de rainage, découpe ou reliure.

Les produits finis doivent être protégés par un emballage étanche entre la transformation et la livraison au client (utilisateur) ou entre chaque opération de transformation successive.

Recommandations aux utilisateurs

Avant l’utilisation

Le matériau est identifié par le numéro d’ordre du fournisseur. Pour assurer le suivi du matériau au cours des opérations successives, il est recommandé de noter ce numéro et de conserver l’identification du matériau.

Démaculage/stockage

Avant de démaculer le carton, l’utilisateur doit prendre les précautions nécessaires en matière d’équilibre de température avant démaculage (voir le tableau 1). Les matériaux non utilisés doivent être replacés dans leur emballage d’origine.

L’utilisateur doit veiller à replacer les matériaux non utilisés dans leur emballage sous peine de les exposer trop longtemps à l’atmosphère du local de travail. Certains environnements de travail peuvent, en effet, être trop secs ou trop humides. Hors de la plage d’humidité relative de 45–60 %, le carton peut s’humidifier ou se dessécher, avec les problèmes de planéité que cette situation implique.

Recommandation sur la durée de stockage du carton

Iggesund Paperboard choisi des matières premières, des produits chimiques et des procédés qui contribuent à la stabilité et à une longue durée de vie des cartons, sans détérioration de leurs propriétés.

Toutefois, même si le carton est correctement entreposé, certaines propriétés optiques et physiques peuvent changer dans le temps.

Iggesund Paperboard recommande une limite maximale d’utilisation de 1 (un) an à partir de la livraison, pour le carton en stock. Pour les enductions plastiques et contrecollages, voir les recommandations spécifiques, section Enductions plastiques et Contrecollages de films et enduction par extrusion.

Tolérances sur les formats et les bobines

 Iggesunds Bruk
Invercote
Workington
Incada
Strömsbruk
Enductions plastiques
Contrecollage de films
Unités de découpe IPBS en Hollande et IDF de Valence en France
Feuilles        
Sens travers (ST) ou dimension refente 0/+2 mm 0/+2 mm 0/+2 mm 0/+2 mm
Ondulation maxi 0.25 mm/feuille 0.25 mm/feuille 0.25 mm/feuille 0.25 mm/feuille
Sens machine (SM) ou dimension coupe 0/+2 mm 0/+2 mm 0/+2 mm 0/+2 mm
Equerrage 1 mm par m 1 mm par m 1 mm par m 1 mm par m
Nombre de feuilles/palette* ±0.5 % * ±0.5 % * ±5 % * ±0.5 % *
Nombre de feuilles/paquet (emballage en rames) ±3 feuilles ±3 feuilles ±3 feuilles ±3 feuilles
Format maxi** 1350 x 1600 mm 1400 x 1600 mm 1350 x 1600 mm ** 1410 x 1610 mm
      Cartons contrecollés:  
      1630 x 1800 mm  
Format mini**, 290 x 400 mm *** 400 x 420 mm 405 x 450 mm 290 x 305 mm
  Carton toilé:      
  290 x 450 mm      
      Cartons contrecollés:  
      480 x 550 mm  
Hauteur max, de la palette** Carton ordinaire: 1500 mm (palette comprise) 1580 mm (palette comprise)** 1500 mm (palette comprise)
  1580 mm (palette comprise)      
  Carton toilé:      
  1250 mm (palette comprise)      
      Cartons contrecollés:  
      1140 mm (palette comprise)  
Bobines ≥ 120 mm: < 120 mm: ≥ 230 mm: < 230 mm: ≥ 120 mm: < 120 mm: ≥ 230 mm: < 230 mm:
Largeur ±1 mm 0/-1 mm (0/+1 mm et ±0.5 mm sur demande) 0/+2 mm 0/-0.5 mm ±1 mm 0/-1 mm (0/+1 mm et ±0.5 mm sur demande) ±1 mm 0/-1 mm
Longueur* ±0.5%* ±5 mètres ±0.5%* ±5 métres ±0.5%* ±5 métres ±0.5%* ±5 métres
Déplacement du mandrin < 5 mm < 2 mm < 5 mm < 2 mm < 5 mm < 2 mm < 5 mm < 2 mm
Diamètre, général Max 1800 mm ± 25 mm Max 1800 mm ± 25 mm Max 1800 mm ± 25 mm Max 1200 mm ± 25 mm
Si diam, max, spécifié +0/-50 mm   +0/-50 mm   +0/-50 mm   +0/-50 mm  
* Selon les données de l’étiquette collée sur la palette ou la bobine.
** Sauf pour les produits contrecollés (DUO), voir fiche technique.
*** Longueurs réduites à 400 mm disponibles, mais avec une largeur minimum portée à 380 mm.
 

Tolérances à la livraison

Livraisons au poids

Les quantités sont exprimées et livrées au poids, déterminé lors de la fabrication et de l’emballage du produit.

Pour les livraisons à la feuille, le poids est calculé ”net”, c’est-à-dire, poids de la palette et de l’emballage extérieur exclus.

Pour les livraisons en bobines, le poids est calculé ”brut”, c’est-à-dire emballage secondaire, manchon et flasques inclus.

Produit Tolérances par rapport au poids commandé
Invercote Toutes livraisons ±4%
Incada jusqu’à 50 tonnes ±4%
  au-delà de 50 tonnes ±2.5%
Produits enduits/contrecollés jusqu’à 5 tonnes ±15%
  plus de 5 tonnes, jusqu’à 15 tonnes ±10%
  au-delà de 15 tonnes ±5%

Livraisons selon la surface

Invercote

Nous pouvons livrer nos produits homogènes blanchis en basant les quantités livrées sur le nombre de feuilles ou de mètres courants:

ProduitTolérances par rapport au nombre de feuilles/mètres commandés
Invercote feuilles ±0.5%
Invercote bobines ±0.5%

 

Incada

Les produits tout bois peuvent être livrés en basant les quantités sur le nombre de feuilles ou de mètres courants. Dans ce cas, les quantités livrées se facturent en tonnes d’après le grammage nominal.

Raccords de bobines

Le marquage des raccords de bobines à Iggesund Paperboard est réalisé de la façon suivante:

Iggesunds Bruk, Strömsbruk et
Unités de Découpe

Lesraccords de bobines sont visualisés par deux flèches
positionnées de part et d’autre de chaque raccord.

Les raccords de bobines sont réalisés avec un adhésif
jaune non-imprimable. L’adhésif a une largeur de 50 mm
et une épaisseur de 0,19 mm. Les raccords sont effectués
bout à bout, sans recouvrement, à l’aide d’une bande
adhésive dans le sens travers sur les deux faces du
carton. Des bandes dans le sens machine peuvent
être rajoutées sur le recto. D’autres types de bandes
sont disponibles sur demande auprès de vos
représentants Iggesund Paperboard.


Workington

Les raccords de bobines sont visualisés
par une croix noire centrée sur chaque
raccord. Les raccords de bobines
sont réalisés avec un adhésif noir
imprimable recyclable. L’adhesif a
une largeur de 75 mm et une épaisseur
de 0,1 mm. Les raccords sont effectués
bout à bout, sans recouvrement,
à l’aide d’une bande adhésive dans
le sens travers sur les deux faces
du carton. (Pas de bande adhesive
dans le sens machine).

 

Palettes pour livraisons en formats

Types de palettes les plus fréquemment utilisés par Iggesund Paperboard.

 

Nouveau Code Version DescriptionNouveau CodeVersion Description
CD L CDL (standard, lattes au sol//grand côté)) 2CD L 2CDL (2xstandard, lattes au sol//grand côté)
CD S CDS (standard, lattes au sol//petit côté) 2CD S 2CDS (2xstandard, lattes au sol//petit côté)
DF L DFL (non stop, lattes au sol//grand côté) 2DF L 2DFL (2xnon stop, lattes au sol//grand côté)
DF S DFS (non stop, lattes au sol//petit côté) 2DF S 2DFS (2xnon stop, lattes au sol//petit côté)

 

Il n’est pas toujours possible de livrer certains formats sur des palettes simples. La solution retenue sera alors des palettes jumelées avec les nouveaux codes 2CDL, 2CDS, 2DFL et 2DFS.

Emballage de transport

L'emballage de transport sert à préserver la qualité des lots de carton et à le protéger pendant la manutention, le transport et le stockage.

Les bobines sont enroulées sur mandrins en papier recyclé avec flasques en particules de bois. Les bobines peuvent recevoir des disques en carton kraft ondulé et imperméabilisé (enduction polyéthylène 15 g/m2) puis emballées sous film étirable ou simplement emballées sous film étirable. Le film est en polyéthylène basse densité, les étiquettes en papier kraft blanchi, occasionnellement en plastique.

Les palettes sont constituées de bois à 100 % avec film protecteur en polyéthylène. Le carton est protégé par un film en polyéthylène et, au départ des unités suédoises, par une épaisse feuille de carton . L'ensemble de la palette est emballé sous film rétractable en polyéthylène moyenne densité. Les étiquettes sont en papier kraft blanchi.

Les rames sont enveloppées dans du papier kraft blanchi avec une enduction barrière imperméable (polyéthylène 10 g/m²). Les étiquettes sont en papier kraft blanchi.

Les matières utilisées pour l'emballage de transport sont conformes à la directive européenne 94/62/CE.

Pour tout complément d'information, prendre contact avec le représentant local d'Iggesund Paperboard.

Terminologie

Qualités de carton Iggesund


Carton homogène blanchi (GZ),
fabrication multijet

Le GZ est fabriqué exclusivement à partir de pâte chimique blanchie. Habituellement, ce carton est couché sur une face. Certaines qualités sont couchées sur les deux faces.


Carton intérieur bois, verso blanc
(GC 1), fabrication multijet

Le carton intérieur bois, verso blanc se compose de jets intermédiaires de pâte mécanique pris entre deux jets de pâte chimique. Le recto est couché. Le jet de pâte chimique au verso est plus épais que pour le GC2. Certaines qualités sont couchées sur les deux faces.


Carton intérieur bois, verso bois
(GC 2), fabrication multijet

Le carton intérieur bois, verso bois se compose de jets intermédiaires de pâte mécanique pris entre deux jets de pâte chimique. Le recto est couché. Le verso, non couché, est de couleur crème.
Cliquez pour agrandir. 

 

>Abréviation/Clé des abréviations
Selon la norme DIN 19303  
GZ Couché SBB SBB Solid Bleached Board – Carton pure cellulose blanchie
AZ Couché chrome SBB FBB Folding Box Board – Carton intérieur bois
GC1 Couché FBB, verso blanc SUB Carton pure cellulose non blanchi
GC2 Couché FBB, verso bois WLC White Lined Chipboard – Carton intérieur recyclé
GN Couché SUB, verso blanc ou bois G Gestrichen – couché
GT Couché WLC, verso bois ou blanc U Ungestrichen – non couché
GD1 Couché WLC, verso gris (vol, spécif, <1.45 cm³/g) A Gussgestrichen – couché chrome
GD2 Couché WLC, verso gris (vol, spécif, 1.3 á 1.45 cm³/g) Z Pâte pure cellulose blanchie
GD3 Couché WLC, verso gris (vol, spécif, <1.3 cm³/g) C Pâte mécanique
UZ Non couché SBB N Pâte chimique pure cellulose non blanchie
UC1 Non couché FBB, verso blanc T Triplex – Recyclé verso blanc ou bois
UC2 Non couché FBB, verso bois D Duplex – Recyclé verso gris
UT Non couché WLC, verso bois ou blanc    
UD on couché WLC, verso gris    

 

Méthodes d’essais

Généralités

Cette section présente par ordre alphabétique les différents tests servant à l’évaluation du carton en cours de fabrication. Cette liste comprend deux parties

  1. Essais portant sur les propriétés du carton
  2. Essais portant sur les propriétés des cartons enduits/contrecollés

Les méthodes d’essais évaluent les propriétés du carton qui influencent l’aspect et les performances du carton. Les principales valeurs enregistrées lors des essais (caractéristiques techniques) sont reprises sur les fiches techniques de chaque carton dans les sections Cartons, Enductions plastiques et Controcollage de film et enduction par extrusion respectivement.

Le procédé de fabrication du papier est décrit dans le document le Carton – l’approche Iggesund. Il explique également quelle étape du procédé confère au carton une propriété particulière.

Le Guide Pratique d’Utilisation décrit en détail les propriétés du carton en termes d’aspect et de performances, leur incidence sur l’impression, la transformation et l’utilisation du carton.

Essais portant sur les propriétés du carton

Tous les essais et les mesures portant sur les cartons sont effectués dans des conditions de 50 % ±2 % d’humidité relative et de 23 ±1 °C de température. Les propriétés relatives aux performances du carton sont mesurées sur des échantillons pris sur la machine à carton.

Absorption d’eau, Test Cobb L’absorption de l’eau de surface se mesure avec le test Cobb selon la norme ISO 5351). L’absorption d’eau s’exprime en g/m2.

Absorption d’eau, Wick test L’absorption d’eau par la tranche du carton se mesure à l’aide du Wick test. Le recto et le verso du carton sont recouverts d’un adhésif étanche. L’échantillon est pesé, placé pendant 20 minutes dans de l’eau chauffée à 80°C, et pesé à nouveau. La quantité d’eau absorbée par la tranche s’exprime en kg/m2.

Absorption de l’encre L’absorption d’encre est déterminée par une méthode d’essai interne. Elle s’exprime en %. Une encre standard est étendue sur la surface du carton. La quantité d’encre absorbée en un temps donné est ensuite mesurée en comparant le pourcentage de réflectance de la surface encrée et d’une surface de référence. L’encre Porométrique N° 3809 de Lorilleux est utilisée pour cet essai.

Blancheur Voir Propriétés Optiques.

Blancheur, Couleur Voir Propriétés Optiques.

Brillance La brillance de la surface du carton se mesure selon la norme ISO 8254-11). La brillance s’exprime en pourcentage. La surface du carton est éclairée selon un angle de 75° et la lumière réfléchie est mesurée par une cellule photo-électrique.

Pour ses produits, Iggesund Paperboard a établi comme règle qu’à une valeur <40 %, le carton est défini comme mat. Un carton brillant moyen s’inscrit dans une plage entre ≥40 % et <70 %. Un carton brillant correspond à une valeur ≥70 %.

Cobb test Voir absorption d’eau.

Cohésion interne La cohésion interne, ou la liaison inter jets du carton, se mesure selon la norme TAPPI 569. La cohésion interne est exprimée en J/m2.

Contamination et odeurs Un jury de personnes entraînées attribue des notes et donne ses impressions sur la contamination des odeurs et des arômes volatils des produits. Tous nos cartons sont soumis au test de Robinson selon la norme DIN 10 9551). Cet essai se base sur une évaluation comparative par panel. Il se peut que les résultats ne soient pas reproductibles d’un laboratoire à l’autre, voire au sein d’un même laboratoire.

En outre, des méthodes d’analyse chromatographiques en phase gazeuse et spectométriques de masse permettent d’identifier les composants du carton et ceux issus des procédés d’impression et de transformation. Notre laboratoire d’analyses chimiques et sensorielles est accrédité pour les analyses sensorielles, numéro d’accréditation 1740. Les laboratoires accrédités obtiennent leur agrément du SWEDAC (Swedish Board for Technical Accreditation). Les laboratoires suédois accrédités sont conformes aux exigences stipulées par les normes européennes EN 45001 et EN 45002, ainsi que leur équivalent international ISO/IEC Guide 25.

1) DIN = Deutsche Industrie-Norm; ISO = International Organization for Standardization; TAPPI = Technical Association of the Pulp and Paper Industry; BS = British Standard SCAN = Scandinavian Pulp, Paper and Board Testing Committee

Couleur Voir Propriétés Optiques.

Epaisseur L’épaisseur du carton se mesure selon la norme ISO 5341). L’épaisseur s’exprime en μm.

Flexion et moment de flexion Voir rigidité.

Grammage Le grammage du carton est déterminé selon la norme ISO 5361). Le grammage se définit comme la masse par unité de surface et s’exprime en g/m2.

Humidité La teneur en humidité absolue se calcule selon la norme ISO 2871). Elle s’exprime en pourcentage du poids du carton. La teneur en humidité est mesurée en continu sur la ligne de production et mise en mémoire dans le système informatique.

L’échelle pH. Cliquez pour agrandir.

pH de surface
Le pH de surface se calcule par extraction chaude. Il s’exprime en valeurs de pH sur une échelle de 0 à 14.

 

 

Propriétés optiques Le terme “blancheur” est souvent utilisé d’une manière générale, comprenant un certain nombre de propriétés optiques de la surface du carton, bien que la blancheur soit aussi un paramètre spécifique que l’on mesure aujourd’hui. Les propriétés visées ici sont la Blancheur CIE (W), la Blancheur ISO (R457) et la Couleur.

Lorsque les cartons contiennent des azurants optiques, les mesures s’effectuent à l’aide d’une source lumineuse contrôlée contenant des Ultra- Violets (UV).

Sur nos deux sites de production Iggesunds Bruk et Workington, toutes les valeurs sont mesurées à l’aide de l’instrument Datacolor Elrepho.

Propriétés optiques, Blancheur CIE La blancheur CIE (W) est le terme général utilisé pour exprimer à l’aide d’une seule valeur, l’impact visuel de surfaces proches du blanc. Cette valeur, basée sur les valeurs trichromatiques du système de la CIE (Commission Internationale de l’Eclairage), décrit la blancheur perçue sous un éclairage extérieur riche en UV. De nombreuses équations ont été mises en oeuvre pour le calcul de la blancheur, mais la blancheur CIE est sans doute celle qui est la plus couramment utilisée. La blancheur CIE est mesurée selon la norme ISO 11475.

Propriétés optiques, Blancheur ISO Elle correspond au facteur de réflectance de la lumière diffuse dans le bleu, à la longueur d’onde de 457 nm. Comme la mesure ne prend en compte que la région du bleu du spectre lumineux, son intérêt est très limité. La blancheur ISO est mesurée selon la norme ISO 24701).

1) DIN = Deutsche Industrie-Norm: ISO = International Organization for Standardization: TAPPI = Technical Association of the Pulp and Paper Industry: BS = British Standard: SCAN = Scandinavian Pulp, Paper and Board Testing Committee.

Cliquez pour agrandir.

Propriétés optiques, Couleur Pour quantifier l’impression que produit sur l’oeil une couleur proche du blanc, on peut se référer au diagramme chromatique de la CIE. Trois valeurs de réflectance, standardisées par les abréviations L*, a*, et b* (connues sous le nom de coordonnées CIELAB) sont mesurées à partir d’une source lumineuse standard. Les coordonnées a* et b* mesurent la couleur. Pour a*, les valeurs positives indiquent le rouge, les valeurs négatives indiquant le vert. Pour b*, les valeurs positives indiquent le jaune, les valeurs négatives indiquant le bleu. L* est un pourcentage qui mesure la luminance sur une échelle dans laquelle le noir est égal à zéro et le blanc pur est généralement égal à 100. La couleur est mesurée selon la norme ISO 5631-2.

Résistance à la déchirure La force nécessaire pour déchirer une feuille de carton est calculée pour le sens machine (SM) et le sens travers (ST), respectivement. La résistance au déchirement se mesure selon la norme ISO 19741) et s’exprime en mN.

Résistance à la traction La résistance à la traction est la force nécessaire à la rupture d’une bande de carton. Les valeurs sont données pour le sens machine (SM) et le sens travers (ST), respectivement. La résistance à la traction se mesure selon la norme ISO 1924-21) et s’exprime en kN/m.

Rigidité Il existe différentes méthodes de calcul de la rigidité du carton. Ce catalogue reprend les valeurs obtenues selon les méthodes suivantes:

  • Rigidité L & W 5°
  • Résistance à la flexion L & W 15°
  • Moment de flexion Taber 15°

La rigidité dépend de l’orientation des fibres durant la fabrication. Les deux valeurs données correspondent au sens machine (SM) et au sens travers (ST), respectivement.

Rigidité L & W 5° La rigidité L & W 5° se mesure selon la norme ISO 56281), DIN 53 1211). La rigidité s’exprime en mNm.

Rigidité, résistance à la flexion L & W 15° La rigidité se mesure selon la norme ISO 24931). La rigidité s’exprime en mN.

Rigidité, Moment de flexion Taber 15° Le moment de flexion se calcule selon la norme ISO 24931). Lorsque le moment est exprimé en mNm, les relations suivantes sont applicables
Moment de flexion (Taber 15°) =
= Rigidité (L & W 15°) x 0,0483
Rigidité (L & W 15°) =
= Moment de flexion (Taber 15°) x 20,70
Remarque: Lorsque Taber est exprimé en gcm, la formule de conversion est la suivante
Taber en mNm = Taber en gcm x 0,0981

RugositéLa rugosité se calcule selon la norme ISO 8791 à l’aide du Parker Print Surf Roughness tester PPS à 1000 kPa sur un support doux (S10). La rugosité s’exprime en μm. Un résultat peu élevé indique une surface peu rugueuse.

Les surfaces non couchées se mesurent à l’aide de la méthode de Bendtsen, la rugosité s’exprimant en ml/min. Plus la valeur est faible, plus la surface est lisse.

1) DIN = Deutsche Industrie-Norm: ISO = International Organization for Standardization: TAPPI = Technical Association of the Pulp and Paper Industry: BS = British Standard: SCAN = Scandinavian Pulp, Paper and Board Testing Committee.

Relation entre l’unité de mesure et les valeurs IGT.
Cliquez pour agrandir. 

Solidité de surface
La solidité de surface se mesure selon les normes ISO 37831) et s’exprime en m/s. Ce test mesure la capacité de la surface à résister au cloquage et à l’arrachage. L’essai s’effectue à l’aide de l’appareil de mesure d’imprimabilité IGT et d’une huile de viscosité moyenne. Lorsque la solidité de surface s’exprime en N/m, la corrélation ci-dessus s’applique.

Wick test Voir absorption d’eau.

Essais portant sur les propriétés des cartons enduits/ contrecollés

Adhésion Voir solidité de surface.

Grammage Le poids de l’enduction est mesuré en permanence sur machine dans le sens machine et dans le sens travers. Il s’exprime en g/m2. Il permet également de déterminer l’épaisseur de l’enduction.

Mouillabilité La mouillabilité d’une surface permet de déterminer si une encre ou une colle pourra adhérer au support ou non. Elle se mesure comme la tension de surface d’un liquide standard répandu sur la surface plastifiée. La tension de surface s’exprime en dynes/cm. La tension de surface d’une feuille plastifiée, trop faible, n’autorise généralement pas l’impression ou le collage. Pour y remédier, on recourt à un traitement spécial visant à améliorer la mouillabilité de la surface.

Rugosité La rugosité se calcule à l’aide du Parker Print Surf Roughness Tester. La rugosité s’exprime en μm. Un résultat peu élevé indique une surface peu rugueuse.

Solidité de surface La solidité de surface (adhésion du plastique) est un rapport absolu définissant la relation entre l’adhésion et la cohésion de la surface du carton. Une méthode interne a été développée pour cette mesure. Elle consiste à effectuer une traction sur la surface du carton et à déterminer le degré de rupture du jet intermédiaire. L’adhésion est également mesurée selon la résistance à l’arrachage avec un angle de 125°. Elle s’exprime alors en N/cm.

Tension de surface Voir mouillabilité.

Trous d’épingle Les trous d’épingle sont des pores microscopiques qui peuvent se former dans le film plastique durant l’enduction. Ils sont invisibles à l’oeil nu. Dans la plupart des cas, un nombre réduit de trous d’épingle n’aura pas d’incidence sur la qualité du produit. On détermine le nombre de trous d’épingle en exposant la couche plastique à de l’alcool colorée. Après un temps déterminé, on compte le nombre de taches de couleur apparu. Les trous d’épingle s’expriment en nombre/m2.

1) DIN = Deutsche Industrie-Norm: ISO = International Organization for Standardization: TAPPI = Technical Association of the Pulp and Paper Industry: BS = British Standard: SCAN = Scandinavian Pulp, Paper and Board Testing Committee.

Produits et utilisation

Propriétés du produit

Les exigences de promotion et de protection définissent les propriétés fonctionnelles du carton tout autant que les nécessités de la transformation et de la distribution. La volonté générale de consommer moins et de mieux exploiter les ressources ainsi que le besoin de produits et systèmes efficaces et compétitifs soulignent la nécessité d’un carton performant et parfaitement adapté à l’emploi.

Les produits d’Iggesund Paperboard sont conçus pour offrir des propriétés de haut niveau pour des usages spécifiques. Le marketing, les ventes et l’assistance technique mettent en corrélation l’adéquation à l’emploi et les exigences de performance afin de garantir des solutions efficaces pour chaque cas particulier. Pour plus de détails, veuillez consulter le Guide Pratique d’Utilisation.

Spécifications de base et traçabilité

Tous les produits sont fabriqués selon les spécifications décrites dans les chapitres Cartons, Enductions plastiques et Contrecollage de films et enduction par extrusion du Catalogue Produits. Ces spécifications sont établies et documentées conformément aux procédures des Systèmes Qualité au sein d’Iggesund Paperboard.

Le respect des tolérances de fabrication donne à l’imprimeur, au transformateur et en fin de compte à l’utilisateur final l’assurance que le carton fourni a été produit dans des conditions soigneusement contrôlées pour répondre aux exigences qualitatives du marché. Iggesund Paperboard s’efforce de réduire au minimum les écarts de la production par rapport aux valeurs cibles. Pour répondre aux besoins de nos clients, nous fixons le cas échéant des valeurs maximales et minimales. Pour le contrôle de la qualité, Iggesund Paperboard utilise des points de mesure en production ainsi que des analyses de laboratoire qui permettant une surveillance minute par minute et toutes les heures, selon des procédures documentées.

Notre garantie

Iggesund Paperboard garantit que le produit livré au client a été évalué par prélèvement et analyse d’échantillons, directement en production et en laboratoire. Les paramètres de qualité et toutes les mesures effectuées sont déterminés en fonction d'échantillons pris sur la machine à carton et révélés conformes aux tolérances établies et décrites dans la présente édition du Catalogue Produits et éventuels amendements. Iggesund recommande fortement que le produit soit soumis à des essais complets à chaque étape de la chaîne d’approvisionnement, avant production. Pour obtenir une performance maximale du produit, nous conseillons également d’y associer notre service technique.

En cas de doute sur les propriétés du carton ou sur sa conformité aux spécifications, des outils permettent de remonter jusqu’aux données relatives au produit ou à la commande. Le document Terms and Conditions of Trade 1995 d’Iggesund Paperboard constitue la totalité de l’accord du contrat entre Iggesund Paperboard (Vendeur) et l’Acheteur.

Pour le client, la clé de la traçabilité est donnée par le numéro de commande et le numéro de la palette/ bobine. Cette information permet de retrouver tous les renseignements sur le produit, analyses de laboratoire et données de production. En règle générale, les produits papetiers ont une durée de vie inférieure à un an. En fonction de cela, les données disponibles sont conservées pendant au minimum deux ans.

Procédures et systèmes sont en place pour assurer la traçabilité nécessaire jusqu’aux fournisseurs d’Iggesund Paperboard.

Neutralité au goût et à l’odeur

Le Swedish Board for Technical Accreditation a homologué notre laboratoire pour les analyses sensorielles et chimiques. Les mesures sont réalisées sous le contrôle d’une agence gouvernementale, avec l’obligation d’impartialité ce qui constitue la forme d’assurance qualité la plus rigoureuse. La plupart des pays acceptent les tests des laboratoires agréés et il est ainsi possible de les comparer.

Pour vérifier la neutralité de notre carton en matière de goût et d’odeur, nos productions sont régulièrement contrôlées par des tests organoleptiques et nos propres panels d’évaluation. Nous garantissons que nos produits Invercote et Incada ont des valeurs Robinson selon les normes EN 1230 et DIN 10955, valeurs inférieures à la limite de détection qui est de 0,6.

Dans le cadre de sa politique d’assurance qualité, Iggesund Paperboard assume la responsabilité de tout problème de goût et d’odeur s’il est prouvé qu’il a été causé par ses produits.

Pureté et hygiène

Pour les utilisations alimentaires ou pharmaceutiques, la pureté et l’hygiène sont des critères déterminants. Pour s’assurer des propriétés du carton, Iggesund Paperboard n’utilise que des matières premières et adjuvants approuvés, et conduit la production selon des règles et méthodes respectées, incluant notamment l’évaluation des risques. Avant d’être autorisé, chaque additif chimique est évalué sur les critères de santé et sécurité sur le lieu de travail, incidence sur l’environnement et sécurité du produit.

Le site de Strömsbruk, qui fournit du carton à enduction barrière pour usage alimentaire, met en oeuvre un système complet de contrôle de l’hygiène.

Labels

Il existe actuellement plusieurs types de labels sur le marché, qui prétendent communiquer des données pertinentes sur les propriétés du produit et son caractère écologique (écolabels). Iggesund Paperboard considère que ces dispositifs et labels ne sont pas assez complets et objectifs pour qualifier utilement les cartons et leur utilisation. Le développement au niveau international des attestations de conformité environnementale semble prometteur mais dans l’attente qu’elles se généralisent et deviennent un standard de fait, on continuera de faire référence aux fiches environnement du Rapport environnemental du Groupe Holmen, www.holmen.com.

Sécurité et fiabilité du produit

La mission essentielle de l’emballage est d’assurer la qualité, l’hygiène et la sécurité du produit emballé. Pour cela, il faut tenir compte de diverses lois et réglementations nationales et internationales. Auxquelles s’ajoutent généralement des mesures particulières au produit et à l’entreprise. L’objectif final étant l’adéquation à l’usage envisagé. Il est important de protéger le produit emballé contre toute contamination venant de l’extérieur et parfois due au contact direct avec l’emballage. Iggesund Paperboard n’utilise dans ses produits que des fibres vierges de grande qualité et des produits adjuvants reconnus comme sûrs pour l’emploi prévu, afin de garantir la sécurité, l’hygiène et de bonnes propriétés organoleptiques. Si nécessaire, des matériaux barrières peuvent être ajoutés pour faire en sorte que la qualité du contenu soit préservée jusqu’à son utilisation ou consommation.

Dans de nombreux pays, la sécurité du consommateur est protégée par une législation fixant la responsabilité relative au produit avec des conséquences importantes pour la chaîne d’approvisionnement. En cas de dommage, tous les acteurs de la chaîne sont responsables vis-à-vis du consommateur (responsabilité conjointe et solidaire). Seule exception: pouvoir prouver, pour son propre domaine de responsabilité, le respect des exigences réglementaires. D’où la nécessité, entre fournisseur et client, d’une compréhension totale et de vérifications complètes de tous les paramètres concernés.

Certificat de Sécurité Produit

Sur demande, Iggesund Paperboard délivrera une attestation relative au produit confirmant l’adéquation et la sécurité pour l’emploi envisagé. Le document est délivré après avoir vérifié que l’utilisation prévue d’un carton donné, dans les conditions d’utilisation décrites, ne compromet pas la qualité et la sécurité du produit emballé. Les affirmations contenues dans l’attestation font partie intégrante des systèmes de management d’Iggesund Paperboard. Les informations données restent valables deux ans, sous réserve de modification ultérieure.


Réglementations en vigueur

Dans certaines zones géographiques ou pour des applications particulières, il faut satisfaire à des exigences supplémentaires ou faire appel à des fonctions barrières. Iggesund Paperboard veillera à ce que les combinaisons produit/barrière répondent aux exigences de l’utilisation envisagée. Les fonctions barrières sont normalement obtenues par des enductions de matière plastique. Le plastique utilisé dans l'ensemble de ce type d'enduction est conforme au règlement PIM 10/2011/EC sur les moyens de mise en œvre des matières plastiques et à ses amendements. Le contrecollage/enduction de matières plastiques recourt exclusivement à des matières premières convenant à l’utilisation prévue. Ce domaine fait l’objet de révisions et d’actualisations annuelles. Des essais de migration globale sont régulièrement réalisés pour contrôler la conformité des produits. Tous les produits Invercote et Incada sont conformes au Réglement 1907/2006/EC (REACH) garantissant que le contenu des substances très préoccupantes est inférieur à la limite spécifiée de 0,1 % conformément à l’article 57 du règlement.

Tous les produits d’Iggesund Paperboard, en fonction de l’application/utilisation envisagée, sont conformes aux textes ci-dessous.

 

RéglementationsAbréviation/CodePays
Réglementation relative à la sécurité des matériaux destinés à entrer en contact avec les denrées alimentaires Réglementation CE 1935/2004 UE
Empfehlungen des Bundesinstitutes für Risikobewertung Recommendation XXXVI BfR Allemagne
Directive relative aux emballages et aux déchets d’emballage, section relative aux métaux lourds, concentration et contamination, voir aussi p, 16 Directive 94/62/CE et les amandements ultérieurs UE
Règlement 1907/2006 concernant l'enregistrement, l'évaluation et l'autorisation des substances chimiques, ainsi que les restrictions applicables à ces substances (REACH), REACH UE
Conseil de l’Europe * Résolution AP (2002) sur les materiaux papier et carton et articles papetiers destinés à entrer en contact avec les denrées alimentaires GMP États membres du Conseil de l’Europe
Sécurité des jouets Directive 2009/48/EC UE
Normes relatives à la Sécurité des jouets – Migration de certains éléments EN 71 - 3 ISO 8124-3:2010 Monde
CONEG (seuils de concentration en plomb, mercure, cadmium, chrome, nickel) CONEG = Confederation of North Eastern Governors, USA CONEG USA et monde
Code des réglementations fédérales, Food and Drugs Administration (FDA) FDA USA et monde

Lois et réglementations

Au cours des années, de nombreux pays se sont dotés de réglementations sur l’emballage alimentaire, notamment pour prévenir les risques de contamination entre le produit et l’emballage.

Les réglementations les plus connues et les plus largement appliquées figurent dans le tableau ci-dessus.

En l’absence de législation harmonisée, Iggesund Paperboard veille à la conformité de ses produits avec les règles en vigueur dans les pays où ils sont commercialisés. Le tableau donne les principaux textes réglementaires et leur domaine d’application pour les produits d’Iggesund Paperboard.

Bonnes Pratiques de Fabrication

Le règlement (CE) N° 2023/2006 du 22 décembre 2006 relatif aux bonnes pratiques de fabrication des matériaux et objets destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires détermine les règles des bonnes pratiques de fabrication. Ce règlement a pour critère principal une gestion de la qualité efficace de ses opérations de fabrication par l’exploitant d’entreprise. Dans le cas d'encres d'imprimerie appliquées sur la partie de matériaux ou objets qui n'entre pas en contact avec des denrées alimentaires, les BPF doivent garantir en particulier que ces substances ne sont pas transférées aux denrées alimentaires par maculage ou transfert au travers du support.

Produits usagés et gestion des déchets

Conséquences de la responsabilité du producteur

La directive européenne sur les emballages et les déchets d’emballage EC94/62 et directive 2004/12/CE, définit des exigences communes pour les emballages et les déchets d’emballages au sein de l’UE. Toutefois, la mise en oeuvre de la directive, son interprétation et les méthodes concrètes adoptées par les États membres varient fortement. En conséquence, les exigences et les méthodes diffèrent d’un pays à l’autre. Certains pays, en codifiant la responsabilité du producteur, ont entraîné la création par l’industrie d’organismes chargés de gérer les emballages usagés. Ailleurs, on a adopté des programmes nationaux ou régionaux avec un contrôle plus ou moins grand par les collectivités. Il en résulte des systèmes aux approches très différentes sur le plan de la prise en charge des déchets et des coûts afférents. Règles et systèmes sont propres à chaque pays.

Les déchets produits en cours de fabrication des produits d’Iggesund Paperboard sont répertoriés et traités conformément aux autorisations données par les pouvoirs locaux.

La directive européenne sur les emballages et les déchets d’emballage (94/62/CE)

La directive 94/62/CE vise à réduire l’incidence sur l’environnement des emballages et des déchets d’emballages. Elle prévoit l’obligation de prévention par la réduction à la source, la réutilisation ou la valorisation des emballages usagés et le contrôle de la dissémination de métaux lourds. La Commission européenne a mandaté le Comité européen de normalisation (CEN) pour élaborer des normes communes harmonisées en vue d’assurer la mise en oeuvre des exigences essentielles. En 2004, le CEN a adopté et publié les législations suivantes EN 13427:2004, EN 13428:2004, EN 13429:2004, EN 13430:2004 et EN 13431:2004. EN 13432:2000 était déjà publiée.

Iggesund Paperboard prendra en compte les exigences de la directive pour s’assurer que nos produits sont conformes aux exigences essentielles contenues dans les normes du CEN.

En règle générale, les produits Iggesund Paperboard respectent les points suivants:

La norme EN 13427:2004, appellée ”norme cadre”, guide les utilisateurs au travers des textes, et indique quelles sont les normes applicables pour chaque type d’emballage.

La norme EN 13428:2004 comporte deux parties, la première couvrant ”la prévention par réduction à la source” et la seconde ”la prévention qualitative par la présence minimale de substances nocives et hasardeuses dans le matériau d’emballage”.

  • Sur le plan du développement des produits, de la commercialisation, des ventes et du service technique, l’adéquation à l’usage prévu est prioritaire pour faire en sorte que les fonctions principales soient remplies avec un minimum de matière. Dans le domaine des emballage de transport, la demande de prévention à la source est applicable et satisfaite par les obligations du fournisseur comme défini dans la norme.
  • Tous les produits satisfont les exigences sur la détermination et la minimisation des substances nocives et hasardeuses. La norme EN 13429:2004 concernant la réutilisation des emballages n’est pas applicable pour nos produits.

La conception et la composition du produit doivent permettre la valorisation par recyclage (EN 13430:2004) ou par récupération de l’énergie (EN 13431:2004) sans limitations. Nos cartons de base sont intrinsèquement biodégradable. Pour une quantification au niveau du compostage, des tests devraient être réalisés avec l’emballage final après transformation du carton (EN 13432: 2000).

Black figures are best grown from green assets

Our approach to sustainability is one of care – for the environment, for our people and the people we come in contact with.

We also relate sustainability to business; both to our own and to our customers'.

We believe that black figures are best grown from green assets and that sustainability only can be approached with a long term perspective and a holistic view.

Contact

Iggesund Paperboard
825 80 Iggesund
Sweden

+46 650 - 280 00
info@iggesund.com

Connect with Iggesund

  • Holmen.com
  • Cookies
  • MyPages
  • Imprimer

© Iggesund 2016